À PROPOS

Entre autres égarements, Benoît Jacques publie depuis 1989, au gré de sa fantaisie et de son inspiration, des ouvrages où s’expriment, dans le désordre, son goût pour le dessin, l’écriture, le papier, l’odeur de l’encre et les machines à imprimer. Fuyant les étiquettes, brouillant volontairement les pistes, il distribue ses productions à la façon d’un colporteur, nourri des liens humains que lui apporte cette aventure éditoriale.

En 2012, il a obtenu le Grand Prix Triennal de littérature de jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles.